Les Très Riches Heures de l'humanité

Les Très Riches Heures de l'humanité

by Stefan Zweig

NOOK Book(eBook)

$6.99

Available on Compatible NOOK Devices and the free NOOK Apps.
WANT A NOOK?  Explore Now

Overview

De même que l’artiste ne crée pas de façon continue, mais lors de rares moments d’inspiration, l’Histoire, selon Zweig, procède par bonds : une succession de faits banals est interrompue de loin en loin par des événements clés. Ce sont ces moments « d’une grande concentration dramatique, porteurs de destin, où une décision capitale se condense en un seul jour, une seule heure et souvent une seule minute », que Zweig a voulu illustrer à travers ces douze récits. Il y narre, et commente à sa manière, des événements aussi divers que la prise de Byzance, la quête de l’Eldorado, la bataille de Waterloo, l’expédition du capitaine Scott au pôle Sud, la pose de la première ligne télégraphique sous l’océan Atlantique, les derniers mois de la vie de Haendel et la genèse du Messie, ou la composition de La Marseillaise par Rouget de Lisle.
En 1939 avait paru, sous le titre Les Heures étoilées de l’humanité, une première édition du recueil de Stefan Zweig. Aux neuf textes traduits à l’époque viennent aujourd’hui s’ajouter trois textes inédits en français, ainsi que la préface originale de l’auteur. Les Très Riches Heures de l’humanité constituent la première édition française intégrale de Sternstunden der Menschheit.

 

Product Details

ISBN-13: 9782253175230
Publisher: Le Livre de Poche
Publication date: 01/01/2013
Series: Littérature
Sold by: Hachette Digital, Inc.
Format: NOOK Book
File size: 869 KB

About the Author

Né à Vienne en 1881, fils d’un industriel, Stefan Zweig a pu étudier en toute liberté l’histoire, les belles-lettres et la philosophie. Grand humaniste, ami de Romain Rolland, d’Émile Verhaeren et de Sigmund Freud, il a exercé son talent dans tous les genres (traductions, poèmes, romans, pièces de théâtre) mais a surtout excellé dans l’art de la nouvelle (La Confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme), l’essai et la biographie (Marie-Antoinette, Fouché, Magellan…). Désespéré par la montée du nazisme, il fuit l’Autriche en 1934, se réfugie en Angleterre puis aux États-Unis. En 1942, il se suicide avec sa femme à Petrópolis, au Brésil. 

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews